Essais

Paru le 26 octobre 2017            

Cléopâtre l'immortelle

De l'Histoire à la légende

Arléa - 224 pages - 18 €

Présentation de l'éditeur

Un portrait de Cléopâtre dans tous ses aspects, aussi bien historiques, que légendaires et mythiques.

Olivier Gaudefroy ajoute à ses grandes connaissances de l'Antiquité, une passion pour les mythes qu'elle a engendrés, et qui ne cessent de nourrir diverses formes d'art aujourd'hui. Comme il l'avait fait pour Hypatie, l'étoile d'Alexandrie (Arléa 2012), il nous livre ici un portrait de Cléopâtre dans tous ses aspects, aussi bien historiques, que légendaires et mythiques. Après avoir replacé la reine d'Égypte au sein de sa lignée macédonnienne, les Lagides, ces Ptolémées qui, à la suite d'Alexandre le Grand, ont établi leur pouvoir sur l'Égypte, il décrit par le menu ses relations – politiques et amoureuses – avec les grands chefs romains, César et Marc-Antoine. Rien ne manque à cette aventureuse épopée, des nombreux déboires et crimes familiaux jusqu'à la mort de la reine si abondamment décrite depuis l'Antiquité, en passant par les grandes batailles, comme Actium, qui ont scellé le destin de Rome et de l'Égypte.

Dans la seconde partie de son livre, Olivier Gaudefroy décrit ce qu'est devenu le « mythe Cléopâtre » de l'Antiquité aux Temps modernes, à travers la littérature, le théâtre, la peinture, le cinéma, sans oublier la bande dessinée.

De quoi constater que, si la reine d'Égypte fut de tout temps présente dans les mémoires, son mythe et son pouvoir de fascination semblent éternels.

Una biografía histórica sobre Cleopatra, la última reina de Egipto.

A biography of Cleopatra, the last queen of Egypt.

  Cleopatre immortelle

Elles ont fait l’Antiquité
Vingt-cinq scènes de vie d’intellectuelles grecques et romaines

Éditions Turquoise - 288 pages - 22 € - (10 octobre 2016)

Antiquité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quatrième de couverture

Elles furent poétesses, savantes, philosophes, artistes ou bien encore politiques, à une époque où l’on attendait des femmes qu’elles soient surtout de bonnes épouses, qu’elles tiennent correctement leur foyer et engendrent des enfants.

Si la mémoire de quelques-unes d’entre elles – Sappho, Cléopâtre, Agrippine, Zénobie ou Hypatie – est restée vive de nos jours, la plupart nous sont totalement étrangères. L’histoire officielle s’est chargée de les laisser sombrer dans l’oubli. Le système patriarcal en vigueur dans les sociétés antiques grecque et romaine voyait d’un mauvais œil que des femmes osent se mêler d’affaires réservées aux hommes. Naître femme, c’était alors se conformer à l’idée que la gent masculine était ­supérieure à soi. C’était mener l’existence d’une éternelle soumise. Celles qui refusaient de s’y plier s’attiraient la méfiance de leurs contemporains.

Les nouvelles qui constituent ce recueil, complétées de biographies, puisent dans une somme d’histoires, de relations et d’anecdotes de l’époque grâce auxquelles se profile un portrait singulier de l’histoire intellectuelle de l’Antiquité.

En lire une critique sur le site « Grégoire de Tours » :

https://www.gregoiredetours.fr/livres-histoire/antiquite/olivier-gaudefroy-elles-ont-fait-l-antiquite/

25 relatos de mujeres de la Antigüedad griega y latina en el campo de la poesía, de la ciencia, de la filosofía, del arte y de la política.

25 stories of women of ancient Greece and Rome in the field of poetry, science, philosophy, art and politics.

 

HYPATIE, L'ÉTOILE D'ALEXANDRIE

hypatie-arlea.jpgUn essai paru aux Éditions Arléa

La véritable histoire de la savante d'Alexandrie

146 pages - 18 €

Sortie : 18 mai 2012

 

La vie d'Hypatie, philosophe et mathématicienne d'Alexandrie. A partir des sources antiques, l'auteur retrace les conditions tragiques de sa mort et montre comment dès la Renaissance, elle connut une seconde vie qui s'amplifia avec les romantiques et plus récemment à travers le cinéma et la bande dessinée.

La vie d'Hypatie, la philosophe mathématicienne d'Alexandrie, est exceptionnelle à plus d'un titre : savante à une époque (fin du IVe siècle et du début du Ve) où les femmes restaient cantonnées aux activités domestiques ; païenne en un temps où la religion chrétienne était prédominante suite à l'édit de Milan de 313 ; célibataire quand le célibat des femmes était mal considéré. Sa vie fut tellement hors norme qu'elle ne pouvait se terminer que de façon tragique. Ainsi, sa mort par lapidation, durant le carême de l'année 415, fut-elle digne de la fin des grandes héroïnes de tragédies grecques et la fit entrer définitivement dans la légende.
Il est curieux que cette haute figure soit aussi peu connue en France, car, même si le personnage est "moins important" qu'une Cléopâtre, une Néfertiti, une Hatshepsout ou une Zénobie, elle a tout pour intéresser les esprits curieux : elle était belle, intelligente, cultivée, et elle perdit la vie en martyre de la pensée hellénique.

Hypatie l'étoile d'Alexandrie selon Laurent Lebourg de la librairie Privat-chapitre de Perpignan :
"Hypatie était une grande philosophe, mathématicienne et astronome de l'Antiquité tardive. La postérité a davantage retenu sa mort tragique que son
immense savoir à jamais perdu. Elle enseignait à Alexandrie en des temps troublés. Des élèves païens comme chrétiens se pressaient à ses cours, ignorant le bruit des combats de rues de leurs factions rivales. Ils la considéraient comme un guide voire une sainte. Le dialogue entre deux visions du monde semblait alors encore possible. Son plus fervent admirateur n'était-il pas l'évêque Synésios de Cyrène ? Massacrée par une foule en furie, Hypatie devint comme Socrate une martyre de la philosophie. Elle ne fut pourtant qu'une victime collatérale d'un conflit de pouvoir entre le patriarche et le préfet d'Alexandrie qui la dépassait. Revendiquée au fil des siècles par différents courants de pensée, elle inspira également des poètes, des dramaturges, un cinéaste et même un auteur des bandes dessinées. Leconte de Lisle la représentait comme la double incarnation du souffle de Platon et du corps d'Aphrodite. Cette agréable biographie canalisant le peu de sources historiques nous restant sur cette illustre philosophe comble un grand vide, car la bibliographie française contemporaine concernant Hypatie est étonnement maigre."

 

 Hipatia, la estrella de Alejandría

Una biografía de Olivier Gaudefroy sobre la vida real de Hipatia de Alejandría y su destino en la literatura, la pintura y el cinema.

Hypatia, the star of Alexandry

An Olivier Gaudefroy’s biography about the life of Hypatia and this destiny in literature, painting and movies

Série Polars antiques

 LES CENDRES D'ARSINOE

Les Éditions du Lamantin 
240 pages - 17 € - 2010

En 204 avant notre ère, le décès du pharaon Ptolémée IV Philopatôr plonge l’Egypte dans une période trouble suite aux conflits d’influence qui opposent les anciens conseillers du roi tentant de profiter de la minorité du prince héritier pour s’accaparer le pouvoir et la veuve du souverain, la reine Arsinoé III Philopatôr, défenseur des intérêts de son fils.
600 ans plus tard, en 391, alors qu’un climat de tensions religieuses règne à Alexandrie à la suite de la destruction du temple de Sérapis par des chrétiens voulant anéantir toute trace de paganisme dans la ville, un employé du Musée est retrouvé assassiné à l’intérieur de la bibliothèque. Celui-ci a juste eu le temps de laisser avant de mourir une inscription énigmatique dessinée avec son propre sang.
C’est dans ce contexte que la savante grecque Hypatia, aidée de son père, Théon, entreprend d’élucider ce crime qui les conduira tous deux à résoudre une étonnante disparition remontant au temps du règne des Philopatôr dans un palpitant va et vient entre deux époques de l’histoire antique égyptienne.

Fiche détaillée du livre : Fiche_Cendres_d_Arsinoe.pdf

En vente en librairies, sur amazon.fr, sur fnac.com et sur le site de l'éditeur

En format ebook, téléchargement sur fnac.com ou format kindle chez Amazon

Las cenizas de Arsinoe (2010) : en 204 aC, los asesores del faraón Ptolomeo IV están listo a hacer actos sacrílegos con el fin de tomar el poder. En el año 391 dC, se comete un asesinato en el Museo de Alejandría. Con su padre, Teón, la joven filósofa Hipatia conduce una investigación peligrosa. Los misterios del pasado volverá a aparecer…

Arsinoe's ashes (2010) : in 204 BC, the councillors of pharaoh Ptolemy IV were ready to commit sacrilegious acts to take power. In 391 AD, there is a murder at the Alexandria Museum. With her father Theon, the young philosopher undertakes a dangerous investigation. The previous mysteries reappear...

MEURTRE D'UNE VESTALE

Les Éditions DEMETER
176 pages - 17 € - 2007

Une enquête policière à Rome au IVe siècle,

 A l’occasion des Olympiades auxquelles il participe, Julius, un athlète d’Alexandrie, fait la connaissance de son homologue romain, Gallus, dont la sœur, prêtresse de Vesta à Rome, a été victime d’une agression mortelle.
Alors que les autorités romaines, imprégnées de la nouvelle religion chrétienne, semblent peu motivées pour enquêter sur le meurtre d’une prêtresse païenne, Julius convainc son amie Hypatia, une jeune étudiante grecque d’Alexandrie, de mener l’investigation pour le compte de Gallus afin que justice soit rendue.
Cette aventure conduira les deux amis dans une plongée au sein de la mythique Rome, côtoyant aussi bien les vierges sacrées du temple de Vesta que les virils gladiateurs du Colisée.

POISON AU GYMNASE

Sélection du prix littéraire 2008 du premier roman policier de la ville de Lens

Les Éditions DEMETER
192 pages - 17 € - 2006

Une enquête policière au sein des milieux sportifs dans l'Alexandrie du IVe siècle,

A quelques mois des Jeux d'Olympie, le corps d'un athlète dans la force de l'âge est retrouvé sans vie à l'intérieur du gymnase. Tandis que les autorités concluent à une mort d'origine naturelle, Hypatia, une jeune étudiante grecque, poussée par Lyssandria, à la fois son amie et compagne de l'athlète décédé, reprend à son compte l'enquête, bien décidée à découvrir la vérité derrière les apparences. Ses investigations la conduiront à fréquenter les institutions les plus célèbres d'Alexandrie, du gymnase au prestigieux Musée, le plus grand centre scientifique et culturel du monde antique mais elles l'entraîneront aussi jusque dans les bas-fonds de la cité des Ptolémées.
A travers cette enquête, découvrez l'atmosphère de cette période charnière de l'Histoire où un monde est en train de disparaître, la civilisation hellénistique tandis que se met en place peu à peu la Chrétienté.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site